Comment hiverner sa piscine ?

Les températures baissent, les jours raccourcissent : l’Hiver arrive ! Il est temps de choisir la méthode pour hiverner votre piscine. L’hivernage du bassin est primordial afin de protéger votre piscine, faciliter la remise en eau au printemps, et maintenir une eau propre et saine tout au long de l’été.  Flipr Start vous aidera à garder votre piscine propre et belle toute l’année, y compris l’hiver. D’ici là, nous vous proposons de découvrir les méthodes et nos conseils pour préparer au mieux votre piscine.

Hiverner sa piscine : à quoi ça sert ?

Hiverner revient à préparer votre piscine afin qu’elle passe l’hiver dans les meilleures conditions. La plupart des propriétaires de piscines pensent à tord que leur bassin n’est pas concerné. Pas du tout ! Toutes les piscines sont concernées, peu importe la taille, la localisation ou le traitement utilisé. Alors oui, l’hivernage est une contrainte de plus sur l’entretien de la piscine, mais les avantages d’un bon hivernage sont bien réels :

  • Une mise en eau facilitée au redémarrage de la saison
  • Un coût d’entretien modéré (pas de vidange totale, moins de produits utilisés au redémarrage)
  • Une gestion de la qualité de l’eau facilité au printemps et durant l’été suivant
  • Et du temps gagné (Rappelez-vous, en Mars dernier, quand il a fallu récupérer l’eau verte !)

On se donne donc du courage, et on profite d’un dimanche automnal et nuageux pour délaisser Auto-Moto et se consacrer au rangement de son jardin, et à l’hivernage de sa piscine !

 

Quand hiverner sa piscine ?

L’hivernage de votre piscine doit intervenir au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. L’objectif est d’avoir une période d’hivernage assez courte, afin de conserver une eau de qualité. Pour savoir quand débuter l’opération, il suffit de surveiller la température de l’eau et d’activer l’hivernage de la piscine selon les seuils suivants :

Température de l'eau minimale pour déclencher l'hivernage

La température de l'eau de votre piscine doit être passée durablement sous ces seuils. Attention aux fortes variations de températures durant l'automne !

Pour les piscines traitées au sel (électrolyse)

15°C

Pour les autres traitements (chlore - brome)

12°C

Vous utilisez Flipr Start :

L’application vous alertera lorsque l’hivernage sera nécessaire. Flipr se basera sur les dernières mesures de températures d’eau, ainsi que les prévisions météorologiques pour déclencher l’alerte.

Quelles conséquences si j'hiverne ma piscine trop tôt ?

En hivernant votre bassin au-dessus de ces seuils, vous prenez le risque d’avoir une eau qui devient verte (les bactéries et les algues commencent à se développer aux lorsque l’eau de votre bassin dépasse les 14°C). Soyez vigilant : les fluctuations de températures d’eau sont très fréquentes et rapides en Automne et au Printemps. Votre piscine peut devenir trouble en quelques jours seulement.

 

Il existe plusieurs méthodes pour hiverner votre bassin, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Méthode 1 : Vidanger sa piscine pour l'hiver

Halte ! Arrêtez tout ! Ne touchez pas au vannes : vidanger sa piscine pour l’hiver est une très mauvaise idée !

Il ne faut jamais vidanger complètement sa piscine pour passer l’hiver. Cette option aurait des conséquences désastreuses sur la structure du bassin. En effet, l’eau exerce une forte pression sur les parois. En vidant le bassin, vous supprimez cette pression, et prenez le risque d’endommager irrémédiablement la piscine. C’est vrai pour tous les bassins, tout particulièrement pour les piscines coques. Oubliez également l’idée de placer des renforts ou soutènement qui simuleraient la pression de l’eau : ce ne sera pas suffisant pour une si longue période !

Donc vidange de la piscine : NON !

Méthode 2 : Hivernage actif, ou semi-hivernage de la piscine

Temps estimé : entre 2h et 24h, puis 10min par mois.
Outils : épuisette, aspirateur, liquide d’hivernage, pH- et pH+
En option : chlore choc, bâche/couverture, nettoyant ligne d’eau

Cette méthode est à privilégier si vous habitez des régions avec un hiver modéré, et de faibles risques de gel (pourtour Méditerranéen par exemple). L’hivernage actif consiste à faire tourner au ralenti la piscine (2 à 4h par jour en fonction de la température de l’eau). De ce fait, une bâche n’est pas essentielle. En revanche, nous vous recommandons de toujours avoir un oeil sur l’eau, et de vérifier de temps en temps Chlore et pH (1 à 2 fois par mois sera suffisant).

Retrouvez ci-dessous notre guide complet pour effectuer l’hivernage actif de votre piscine

Réaliser un hivernage actif de ma piscine

Une fois ces opérations réalisées, votre piscine est prête à passer l’hiver ! Pensez à contrôler de temps à autre le pH.

En cas de journées et nuits très froides, ou d’alerte météo grand froid, n’hésitez pas à faire tourner le moteur toute une nuit et toute une journée: une eau en mouvement aura plus de difficultés à geler, et vous préserverez ainsi votre bassin.

L’hivernage actif avec Flipr Start

Flipr Start vous accompagne sur l’hivernage actif. L’appareil adapte son cycle d’analyse et ses conseils en fonction de la saison. Pour placer Flipr Start en mode hivernage actif, rendez-vous dans Menu / Piscine / Statut : Hivernage actif.

Méthode 3: L'hivernage passif

Temps estimé : entre 4h et 48h
Outils : épuisette, aspirateur, liquide d’hivernage, chlore choc, Bâche/couverture, Ph
En option : boudin anti-gel, anti-gel

Cet hivernage convient parfaitement aux piscines exposées à des hivers rigoureux et à des forts risques de gel. Cependant, ce type d’hivernage ne convient pas à toutes les structures, notamment celles avec moteur intégré. L’hivernage passif revient à mettre en sommeil la piscine : soit un arrêt complet des pompes et des équipements.

Retrouvez ci-dessous notre guide complet pour effectuer l’hivernage passif de votre piscine

Réaliser un hivernage passif de ma piscine

L’hivernage passif avec Flipr Start

Flipr Start comprend une fonctionnalité pour vous accompagner lors de l’hivernage passif. Rendez-vous dans Menu / Piscine / Statut : Hivernage passif. L’application vous affichera des conseils spécifiques pour vous guider sur l’hivernage passif. Ces conseils et actions à entreprendre s’étaleront sur 6 à 12 jours, selon votre rythme.

Méthode 4: "Le week-end prochain"

Temps estimé : Rien ! (mise à part un weekend complet au printemps)
Outils : un bon livre / film / série

Appelé également « Pas ce week-end, j’ai poney », cette méthode a pour principal attrait sa simplicité. De ce fait, elle a de nombreux adeptes. Beaucoup d’utilisateurs laissent verdir leur piscine, volontairement ou involontairement. C’est le cas notamment dans le Sud de la France, où du fait d’automnes particulièrement cléments, les piscines ont tendance à devenir rapidement vertes dès le mois de septembre. Dans ce cas, peu de propriétaires ont l’envie de récupérer leur eau, et préfèrent la laisser tourner. Disons-le de suite : cette méthode fait ses preuves en Automne, mais conduit généralement à un brutal retour à la réalité en mars-avril, quand il faut remettre sa piscine en état ! Dans tous les cas, vous compterez facilement 2 jours pour retrouver une eau claire et limpide (même si vous vidangez !).

Deux petits conseils (tout de même) :

Nettoyez vos filtres et skimmers

Cela va à l’encontre de cette méthode, mais de temps en temps, entre Téléfoot et Turbo, nettoyez votre filtre et vos skimmers. Ça évitera quelques pépins. Et c’est bon pour la conscience !

Attention au gel !

Que l’eau soit claire ou verte, le gel ne fera pas la différence. Par prudence, nous vous recommandons de faire tourner votre moteur minimum 2h par jour, principalement le matin. En cas de grand froid, faites tourner le moteur une nuit et un jour entier.

 

3 astuces à retenir pour réussir votre hivernage

Peu importe la méthode d’hivernage que vous utiliserez, gardez à l’esprit ces quelques remarques :

 

right-arrow-1Le liquide d’hivernage pour piscine est valable en hivernage  actif comme en hivernage passif. Mais ce n’est pas un antigel : gardez donc un oeil sur la météo et si vous avez effectué un hivernage actif, adaptez la filtration selon les risques de gel !

 

right-arrow-1Ne pas hiverner une piscine sale : ça ne sert pas à rien ! Soit vous nettoyez avant, soit vous la laissez devenir verte !

 

right-arrow-1Attention aux redoux en mars-avril : valable principalement pour l’hivernage actif : votre piscine pourrait tourner en quelques jours seulement dès l’apparition de températures clémentes. Pour la remise en route du bassin, attendez que la température de l’eau dépasse durablement les 12°C/ 15°C.

 

Vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à décider de la méthode que vous allez suivre. Dans tous les cas, Flipr Start est à vos côtés pour vous conseiller tout au long de l’hivernage !

 

 


Ma piscine en fonction des saisons

Vous avez fait construire une piscine creusée dans votre jardin ? Elle y aura sa place pendant des années, été comme hiver. Mais à chaque saison, les choses changent…

L’été : c’est la pleine saison pour la piscine !

Eclaboussures et jeux d’enfants, plage de piscine et bronzage : votre piscine vit ses jours de gloire. Tout le monde en profite et vous passez la plupart de votre temps à l’extérieur, dès que la météo le permet.

Pour pouvoir profiter au mieux de votre piscine, plusieurs « détails » sont à surveiller de près. Equipements de piscine, nettoyage du bassin, filtration et désinfection de l’eau : suivez les conseils de votre Flipr pour garder une eau de bonne qualité.

L’automne : la piscine va prendre ses congés

Vous sortez du bassin, pour la dernière fois de la saison, grelottant dans votre serviette. Le soleil se couche plus tôt, et les températures ne sont plus aussi favorables à la baignade. Vous commencez à penser à l’hivernage de votre piscine, à moins d’avoir un chauffage ou un abri de piscine qui vous permet de prolonger la baignade !

Pour un hivernage au top, commandez votre kit de survie !

L’hiver : la piscine fait une pause

Que vous choisissiez un hivernage passif ou actif, votre piscine n’accueillera plus de baigneurs pendant la basse saison. Procurez-vous une couverture d’hivernage de qualité pour couvrir le bassin et préserver l’eau. Prenez connaissance des quelques gestes à effectuer avant et pendant l’hiver, afin de retrouver une piscine en parfait état l’année suivante !

Retrouvez tous les produits indispensables pour un hiver sans problème !

Le printemps : remise en route de la piscine

C’est l’heure de la renaissance pour votre piscine. Enlevez la bâche et les flotteurs d’hivernage, et effectuez un premier nettoyage manuel du bassin. Nettoyez puis remettez en route le filtre. Recommencez le traitement de l’eau afin de retrouver une eau claire et limpide.

Si vous avez laissé tourner votre filtration pendant l’hiver (hivernage actif), la remise en route sera plus rapide. Analysez la qualité de l’eau et reprenez vos bonnes habitudes d’entretien.

Il est l’heure de remettre en route votre Flipr !


Se débarrasser du sable du Sahara dans la piscine

Chaque année, vous y avez droit. Au printemps, parfois en automne, le Sahara s’invite sur la France et nous envoie sa spécialité : du sable ! Ne vous méprenez pas sur le côté dépaysant de cette fantaisie météorologique : il s’agit d’un des plus gros enquiquinement avec une piscine. En cause : des particules très fines de sable  qui se déposent au fond de votre piscine et qui passent à travers votre filtre. Comment faire pour se protéger et surtout s’en débarrasser ? On vous dit tout !

Du sable du Sahara dans ma piscine ?

Toute la France est concernée par ce phénomène, principalement les régions Aquitaine, Occitanie, le pourtour méditerranéen et la Corse. Comme l’indique Europe 1 dans cet article, le sable du Sahara arrive avec un vent de sud particulièrement chaud. Le sable se fixe alors dans le ciel au travers de fines gouttelettes, ce qui donne au ciel une teinte jaunâtre. Par la suite, si la pluie vient à tomber, alors des particules viendront se déposer sur les voitures, votre mobilier extérieur… et votre piscine ! À noter : vous pouvez retrouver ce sable dans votre piscine, mais pas ailleurs : tout dépend de l’intensité de la pluie. S’il s’agit d’une grosse averse, le sable est immédiatement nettoyé des voitures et de toutes surfaces extérieures. En revanche pour votre piscine, le sable sera déjà au fond du bassin !

Clermont Ferrand avec un ciel jaunit par le sable du Sahara, photo du Samedi 6 février 2021 – source LA MONTAGNE/ photographie Thierry Nicolas ©

Algues moutarde et Sable du Sahara

Non content de polluer votre piscine (et votre journée), le sable du Sahara est porteur de germes. Les germes se développent au contact de l’eau… et des algues apparaissent, notamment l’algue moutarde, particulièrement difficile à éliminer. Il faut donc enlever très rapidement le sable de l’eau avant qu’il ne soit trop tard !

 

Comment éviter le sable au fond du bassin ?

On ne va pas tourner autour de la piscine plus longtemps : la seule méthode qui peut être envisagée est de bâcher votre piscine. Cependant, soyez vigilant :

  • Les bâches, notamment les bâches à bulles, ont pour vocation de faire grimper la température de l’eau. Il vous faudra donc avoir un oeil sur la qualité de l’eau pour éviter le développement d’algues (et l’eau verte qui va avec). Inutile de faire des analyses d’eau toutes les 3 heures : demandez à Flipr de s’en charger ! Vous serez avertis directement sur votre Smartphone si la qualité de l’eau est mauvaise.
  • Le sable qui tombe est extrêmement fin, et très volatile : lorsque vous replierez votre bâche, il est fort probable qu’un peu de sable tombe dans la piscine.

Ça n’a l’air de rien, mais enlever ce sable du fond de votre piscine peut vous prendre beaucoup de temps !

Se débarrasser du sable du Sahara au fond de ma piscine

Surtout ne perdez pas de temps et agissez rapidement pour éviter le développement d’algues :

  1. Utilisez un floculant pour regrouper les poussières entre-elles. ATTENTION : les floculants ne sont pas compatibles avec tous les systèmes de filtration. Vérifiez bien les informations du fabricant avant de vous en servir !
  2. Une fois que les poussières sont regroupées, inutile de les aspirer et de les envoyer vers le filtre : ce dernier ne pourrait pas toutes les retenir, et vous vous retrouveriez avec une piscine trouble, puis de nouveau des dépôts de sable au fond du bassin. Prenez votre aspirateur manuel, et aspirez en mode vidange. Le sable sera donc envoyé aux égouts.
  3. Pour éviter de perdre trop d’eau, il va falloir être rapide et efficace ! Aspirez directement les zones où la poussière se trouve. ATTENTION: ces poussières de sable sont très volatiles : ne faites pas de mouvement brusque.
  4. Il est peu probable que vous arriviez à éliminer tout le sable d’un coup. Une fois que vous avez fini d’aspirer, laissez l’eau reposer (quitte à couper quelques heures la filtration)… puis recommencez !
  5. Surveillez la qualité de l’eau et l’apparition d’algues. Au besoin, ou sur recommandation de Flipr, effectuez une désinfection choc.

Trop tard : les algues moutardes apparaissent !

Si vous avez tardé à agir, les algues moutardes peuvent apparaitre. Dans ce cas, il vous faudra employer un anti-algues spécial. Nous vous conseillons l’anti-algues Yellow Shock Poudre de hth : particulièrement efficace. Veillez à bien respecter les consignes d’utilisation.

Voici donc notre technique. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager !


Piscine et neige, que faire ?

Flocons duveteux et bonhommes de neige… En plein hiver la piscine n’est plus vraiment à l’ordre du jour ! Et pourtant, même lorsqu’elle n’est pas utilisée, il faut l’entretenir et veiller à ce que le froid, le gel et la neige ne l’abîment pas.

Hivers enneigés : choisissez l’hivernage passif

Faut-il choisir l’hivernage actif ou passif ? La rigueur des hivers de votre région vous le dira.

L'hivernage passif

L'hivernage passif est indiqué si vous vivez dans une région où il neige relativement souvent l’hiver. Vous devez alors baisser le niveau de l’eau, appliquer un traitement choc et un produit d’hivernage, arrêter le système de filtration, mettre en place les accessoires d’hivernage, et recouvrir votre piscine d’une bâche d’hiver. Il vous suffira de vérifier de temps en temps qu’aucun dégât n’est à déplorer sur votre piscine, notamment à cause de la neige.

L'hivernage actif

L’hivernage actif est réservé aux régions avec des hivers plus doux, sans neige.

La neige et votre bâche d’hiver

Votre bâche d’hivernage protège votre piscine. Elle est très résistante, mais elle peut flancher sous le poids de fortes chutes de neige, et ses fixations peuvent se retrouver arrachées, ou des poches d’eau peuvent se créer et provoquer des déchirures. Les bâches à barres sont particulièrement sujettes aux déformations. C’est pourquoi il existe des kits spéciaux pour bâches à barres : ils contiennent des flotteurs, des sangles de fixation et un gonfleur.

A titre de prévention, surveillez les chutes de neiges, et essayez de déblayer votre bâche assez rapidement. Utilisez un kit d’hiver spécifique pour bâche à barre. Enfin, si vraiment vous avez pu constater des dégâts, pas de panique ! Des kits de réparation existent.

N’oubliez pas de consulter un professionnel si vous avez le moindre doute quant à l’entretien de votre piscine sous la neige !


Tout savoir sur l’hivernage actif

L’eau de votre piscine vient de passer sous 12°C : il est temps d’hiverner votre piscine ! Dans cet article, nous allons détailler la méthode de l’hivernage “actif”. Vérifiez au préalable que cette méthode d’hivernage vous convient, grâce à notre article dédiée aux différentes méthodes d’hivernage de piscine.

L’hivernage actif, qu’est-ce que c’est ?

C’est la solution la plus simple pour hiverner votre piscine cet hiver. Cela consiste à laisser votre système de filtration tourner au ralenti pendant les mois d’hiver (par exemple 2 à 3 heures par jour en fonction de la température de l’eau). Votre piscine doit être surveillée et entretenue tout l’hiver. Pour cela vous devrez continuer à traiter votre piscine, et donc à faire des analyses d’eau. Pour faire ces analyses, deux solutions s’offrent à vous.

  • Les bandelettes : Ce système peu onéreux peu manquer de précisions, et vous obligera à sortir dans le froid pour analyser l’eau !
  • Flipr Start : Flipr Start est un analyseur d’eau connecté qui effectue, pour vous, toutes les analyses de l’eau de votre piscine et vous alerte, si nécessaire, directement sur votre Smartphone.

Vous devrez également contrôler le fonctionnement de votre système de filtration (surtout en période de gel). Poursuivez également le nettoyage de votre bassin, si votre piscine n’est pas couverte.

En laissant tourner votre système de filtration, vous empêcherez que votre piscine ne se transformer en patinoire. Nous recommandons, toutefois, de ne choisir l’hivernage actif uniquement dans des régions où l’hiver est relativement tempéré. Si vous habitez dans une région où les températures sont souvent négatives en hiver, préférez un hivernage passif.

Confiez votre piscine à Flipr Start :

Flipr Start est un analyseur d’eau connecté pour piscine. Grâce à lui, pas besoin de sortir dans le froid pour faire vos analyses d’eau : vous êtes automatiquement alertés sur votre Smartphone dès qu’une action est nécessaire. Flipr Start est votre compagnon idéal pour l’hivernage actif. En un coup d’oeil, Flipr Start vous donne les analyses d’eau, et les dosages précis. Vous pouvez le laisser dans l’eau tout l’hiver : il vous alertera lorsqu’il vous faudra rajouter du produit, mais également en cas de risque de gel. Enfin, l’application vous enverra une notification lorsqu’il sera enfin temps de remettre en route votre piscine !.

Découvrir Flipr Start

Les clés pour réussir son hivernage actif

Maitriser la température de son bassin :

Pour mesurer la température: deux solutions.

  • Le traditionnel thermomètre, qui vous oblige à sortir dans le froid !
  • Ou Flipr Start, qui vous indique directement sur votre Smartphone la température intérieure et extérieure de votre piscine.

Une fois que l’eau a atteint durablement une température inférieure à 12°C, vous pouvez procéder à l’hivernage.

Les étapes pour réussir votre hivernage actif :

  1. Nettoyez votre piscine (fond et parois) ainsi que votre système de filtration.
  2. Réglez votre pH afin qu’il soit stable (au besoin, ajuster votre TAC. Des variations fréquentes de pH proviennent généralement d'un TAC trop faible)
  3. Si vous avez un taux de chlore bas, une eau trouble ou des algues qui apparaissent, effectuez un traitement choc de votre piscine puis laissez tourner votre filtration 24h en continu.
  4. Faites un contre-lavage du filtre (si filtre à sable ou à diatomées).
  5. Mettez un liquide d’hivernage (comme le Super WinterProtect de chez hth) dans le bassin tout en laissant votre système de filtration en marche.
  6. Vous pouvez ensuite poser votre couverture, ou laisser votre piscine découverte.


Tout savoir sur l’hivernage passif

La piscine en hiver c’est un vrai casse-tête. Vous ne savez ni comment hiverner, ni quelles sont les meilleures méthodes pour prendre soin de votre piscine l’hiver. Vous avez entendu de l’hivernage passif mais cela reste flou. Ne vous en faites pas, on vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur l’hivernage passif.

L’hivernage passif, qu’est-ce que c’est ?

L’hivernage passif est une étape importante pour conserver la qualité de votre bassin pendant l’hiver. Ce processus est conseillé pour des piscines qui se trouvent dans des régions rencontrant des températures négatives l’hiver. Si vous habitez dans une région où des épisodes de gel, de neige et de grand froid sont votre quotidien hivernal, vous devez procéder à un hivernage passif de votre piscine.

Ce méthode d’hivernage est longue et vous devez l’effectuer de façon très méticuleuse. Le principal avantage de cet hivernage est que s’il a été effectué correctement, vous serez tranquille tout l’hiver et vous ne retrouverez pas un marécage dans votre jardin au printemps.

Nos conseils pour réussir l’hivernage passif de votre piscine

Le nettoyage c’est la clé de votre hivernage ! Vous devez nettoyer votre piscine avant de commencer vos opérations d’hivernage. On n’oublie rien, les parois, le fond, le système de filtration, tout doit y passer. Nettoyez donc en profondeur votre piscine.

Pensez à faire une traitement chlore choc de l’eau puis laissez fonctionner la filtration pendant 48h. Ensuite ajoutez du pH et vérifiez votre taux d’alcalinité.

Baissez le niveau de votre piscine, 10 cm en dessous sous les buses de refoulement, la prise balai et le skimmer. Faites aussi la vidange de la pompe, les canalisations, et tous les tuyaux susceptibles de geler. Fermez ensuite les vannes d’arrêt et la vanne du filtre.

N’oubliez pas de mettre des flotteurs d’hivernage dans le bassin. Pour une meilleure utilisation, placez les flotteurs en diagonale dans votre bassin.Vous pouvez également utiliser des gizmos, dans ce cas placez-en un dans chacun des skimmers.

Pour finir on n’oublie pas le produit d’hivernage à verser dans sa piscine et la couverture pour votre piscine.

En respectant toutes ces étapes, vous retrouverez une piscine prête dès le printemps. Vous éviterez donc toutes les mauvaises surprises lors de la remise en route de votre piscine !

Flipr Start vous assiste dans l’hivernage Passif !

Flipr Start est un analyseur d’eau connecté pour piscine. L’appareil vous guidera pas-à-pas pour préparer votre piscine à affronter l’hiver.


Entretenir son Flipr l'Hiver

Vent, pluie, froid et même premières neiges : le cocktail hivernal est bien présent !

Que faire de mon Flipr cet hiver ?

Plusieurs choix s’offrent à vous : vous pouvez soit le laisser dans l’eau, soit le stocker à l’abri jusqu’à la saison prochaine. Tout dépend de ce que vous allez faire avec votre piscine :

  • Vous laissez votre piscine découverte et en fonctionnement : Il s’agit d’un hivernage actif. Vous pouvez donc laisser Flipr dans l’eau. On vous parle de l’hivernage actif ici !
  • Vous couvrez votre piscine, et stoppez tout : Il s’agit d’un hivernage passif. Dans ce cas, il est nécessaire de sortir Flipr de l’eau… mais pas n’importe comment ! On vous parle de l’hivernage passif ici !

↑ Pour commander le kit Stop and Start ! ↑

↑ Pour commander le kit de calibration ! ↑


Hiverner ma piscine : les 5 erreurs à éviter

On a beau attendre une énième vague de douceur, guetter les moindre rayons de soleil, il faut se rendre à l'évidence : cette fois-ci, l'été est bel et bien terminé ! Vous pouvez donc dire bonjour aux pulls, au froid et à la grisaille. Mais pas question d'oublier pour autant votre piscine ! L'été prochain se prépare dès maintenant : même en hiver votre bassin a besoin d'être entretenu. Nous vous donnons ici 5 erreurs à éviter sur la mise en hivernage de votre piscine !

Lire la suite


Ma piscine en hiver

Vous arrivez dans les mois les plus froids de l’année, la piscine, la baignade, la chaleur sont bel et bien derrière vous. Mais ce n’est pas une raison pour laisser votre piscine à l’abandon. Vous pouvez justement profiter de l’hiver pour préparer votre piscine à la saison prochaine.

Vérification du matériel de piscine:

Durant l’hiver vous pouvez procéder à la vérification du matériel de votre piscine. Tout doit y passer. Vérifiez si le matériel est propre et en bon état de marche. En inspectant votre matériel dès l’hiver, vous éviterez surement une panne en pleine saison des baignades, et vous pourrez donc profiter à fond de votre piscine tout l’été.

Prenez soin de votre bassin :

Vous avez bien pris le soin d’hiverner votre piscine. Mais vous devez continuer à analyser régulièrement l’eau de votre piscine. Si un redoux survient, nous vous conseillons de vérifier la qualité de votre eau et de surveiller l’arrivée potentielle d’algues.

Si vous découvrez une eau verte dans votre piscine traitée au chlore ou au brome, traitez-la avec un chlore non-stabilisé.

Nettoyez votre filtre :

Vous devez savoir que chaque filtre a ses particularités lorsqu’il s’agit de son nettoyage :

  • L’entretien du filtre à cartouche :

Vérifiez l’état de la cartouche, si elle est déformée ou entartrée, vous pouvez directement la changer et vous assurer plus de tranquillité pour vos futures baignades. Si vous nettoyez votre cartouche régulièrement, il vous sera nécessaire de la changer tous les 2 à 3 ans.

  • L’entretien du filtre à diatomées:

N’hésitez pas à démonter votre filtre, et à nettoyer un à un les diatomées. Si votre eau est calcaire (dépend de la région où se trouve la piscine), nous vous conseillons de le faire jusqu’à 2 fois par an. Vérifiez, par la même occasion, l’état des toiles support. Trop de calcaire sur ces toiles ? Faites-les tremper dans une solution acide afin de vous débarrasser de tout le calcaire présent.

  • L’entretien du filtre à sable : 

Il est vivement conseillé de remplacer le sable du filtre tous les 3 à 5 ans. Le changement du sable vous permettra de garder un système de filtration optimal. En effet, après un certain temps d’utilisation, le sable perd peu à peu ses propriétés filtrantes et laisse donc s’échapper des saletés.

 

Vous l’avez compris la saison hivernale est donc le moment idéal pour tous les changements et rénovations dans votre piscine. Vous souhaitez replacer un liner usé ? Changer entièrement le revêtement de votre piscine ? Nous vous conseillons de le faire en hiver, vous ne serez donc pas perturbé dans vos baignades de la saison prochaine.

Piscine et neige : que faire ?

Globalement la neige n’est pas un souci pour une piscine, même découverte. En revanche en cas d’importants cumuls de neige, il est important de bien vérifier les baches, couvertures et autres abris de piscine. En effet, le poids de la neige peut provoquer des affaissements, voire de la casse malgré la résistance des matériaux. Lors de fortes chutes de neige, il est donc conseillé d’enlever rapidement la couche de neige dès que celle-ci dépasse les 10 cm.

Plus embétant, le gel – ou re-gel – qui peut survenir après l’épisode neigeux. Les conséquences peuvent être ici plus importantes pour votre bassin, avec des fissures qui peuvent apparaitre sur les tuyaux. Plusieurs solutions existent, comme des liquides anti-gel (pas le même que la voiture, hein !). Il est recommandé également de faire fonctionner la pompe aux heures les plus froides, afin de créer un courant et ainsi éviter la formation de glace.

Si votre piscine est déjà gelée, ne remettez pas en route la pompe : attendez le dé-gel, et inspectez la tuyauterie. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre piscinier qui saura vous aider.

Et surtout, pas de patin à glace sur la piscine : la couche de glace sera probablement trop faible… et l’eau en dessous bien trop froide pour vous ! Prudence donc !


Vidange de ma piscine : la fausse bonne idée !

Eau sale ? Bassin entartré ? Eau verte ? Ca vous désespère, et vous vous demandez si vous allez devoir vider votre piscine.  Il existe de nombreuses solutions avant d’envisager une vidange complète de sa piscine.

« Mais il n’y a aucune autre solution … »

La vidange totale d’une piscine n’est jamais un acte à recommander. C’est coûteux, contraignant et ça abîme votre piscine. Chaque problème a sa solution :

Une eau verte: Vous venez d’ouvrir votre piscine après un hiver rude. Et là catastrophe : c’est devenu un marécage. Vous pouvez récupérer l’eau de votre piscine sans la vider.

Trop de tartre : Le calcaire et le tartre se sont déposés sur les parois et le fond de votre piscine. Un dépôt gris et rêche s’est formé. Vous voyez des tâches apparaître dans votre piscine. Pour nettoyer tout ça, vous n’êtes pas obligé de vidanger votre piscine.

–  Des travaux: Bon là, on est d’accord avec vous : vous n’avez pas le choix ! Pour remplacer un liner, réparer une mosaïque en sécurité, vous devez vidanger votre piscine. Dans ce cas, faites appel à un professionnel. Il pourra vous assister pour réussir votre vidange en préservant la structure du bassin

Surdose de stabilisant: Vous piscine a trop de stabilisant et vous n’arrivez pas à vous en débarrasser. Effectivement la seule façon d’en venir à bout c’est une vidange d’eau. Inutile cependant de faire une vidange complète : Vous pouvez vider jusqu’à un tiers de votre piscine. C’est le niveau de vidange conseillée pour s’en séparer.

 Quels sont les risques d’une vidange d’eau ?

La première conséquence d’une vidange d’eau est la dégradation du bassin. La coque, ou liner, sont constamment sous la pression de l’eau. Au moment où vous retirez l’eau, la pression ne s’exerce plus. La coque ou le liner peuvent donc se déformer. La piscine ne supportera donc que la pression du terrain. Cela peut entrainer de graves conséquences pour la piscine : pour les piscines à coque, les parois peuvent se fissurer et créer d’importantes fuites. Pour le liner, la vidange peut entrainer un plissement du liner et donc à sa détérioration. Ces incidents sont difficilement réparables et peuvent rendre la baignade impossible.

Evitez les vidanges avec Flipr !

Flipr est un objet connecté pour piscine qui analyse l’eau en temps réel. Flipr vous accompagne tout au long de l’hiver afin d’éviter que votre piscine ne devienne verte ! Il vous alertera lorsqu’il vous faudra rajouter des produits d’entretien, en vous donnant les dosages précis.