Canicule : Les précautions à prendre

Pendant les fortes chaleurs, le corps à du mal à conserver la fraîcheur ce qui augmente les risques de déshydratation, en particulier si vous avez tendance à vous exposer au bord d’une piscine, à la plage etc. 

Voici nos conseils à suivre pendant la canicule pour profiter de l’été et ses fortes chaleurs sans prendre de risque :

Entourez vous et restez vigilants 

Pendant les fortes chaleurs, il est préférable que vous ne restiez pas seul(e) au cas où vous faites face à un problème (insolation, déshydratation). Soyez également attentifs aux personnes qui sont autour de vous.


Identifiez les signes de déshydratation

Les signes de déshydratation peuvent être de différentes natures selon les personnes : 

  • Maux de tête 
  • Peau sèche
  • Vertiges
  • Douleurs aux reins 
  • Douleur à la vessie, signes de cystite

Le réflexe à avoir en cas de symptôme c’est de boire 50 cl d’eau directement, et garder une hydratation régulière. 


Evitez de vous exposer entre 11h et 16h

C’est un conseil à appliquer pendant tout l’été et surtout en période de chaleur ! En effet, il est fortement conseillé de ne pas s’exposer à ces heures-là, même dans l’eau, le soleil est aussi mauvais.


Pensez à vous hydrater avec minimum 2L d’eau par jour !

En temps normal, il est conseillé de boire dans une journée 1,5L d’eau. Avec les grosses chaleurs, il est préférable de boire davantage pour ne pas se déshydrater.


Préférez l’ombre au soleil

Même en dehors des heures les plus chaudes (11h – 16h) il est préférable de rester à l’ombre. Un parasol fera amplement l’affaire !


Appliquez de la crème solaire toutes les 2 heures 

On ne vous le dira jamais assez : 

On s’expose, on se protège !

Pendant ou non la canicule, il est indispensable de se protéger avec des crèmes solaires adaptées ! En période de fortes chaleurs, nous vous conseillons d’appliquer votre crème sur l’ensemble de votre corps toutes les 2 heures !


Passez une partie de votre journée au frais 

Pour limiter la déshydratation au maximum, privilégiez les endroits frais une grosse partie de votre journée, si possible climatisée


Evitez de boire sucré ou des boissons caféinées

Pendant la canicule, évitez les sodas, le café ou encore le thé ! Ce genre de boissons ne vont pas hydrater correctement votre corps, pas autant que de l’eau. Si vous avez envie un peu de varier ce que vous pouvez boire, privilégiez une citronnade maison (allégée en sucre). 


Mangez des aliments riches en eau 

Si vous en avez marre de boire de l’eau pour atteindre les 2L conseillés par jour, il est tout à fait possible de s’hydrater en mangeant des aliments riches en eau ! Le melon, la pastèque, les prunes, les agrumes, ou encore les prunes sont des fruits qui vous permettront de vous hydrater sans boire ! Vous pouvez aussi manger du concombre et des tomates, qui sont des crudités riches en eau !


Humidifiez votre corps 

Profitez de votre piscine à des heures convenables, ou alors utilisez un brumisateur pour vous humidifier le corps régulièrement


Et vous, quels sont vos conseils ?



L'entretien de ses margelles

Certes, l’entretien de votre piscine est important, mais il ne faut pas oublier de s’occuper de tout ce qu’il y a autour ! On oublie souvent d’entretenir les environs de votre piscine alors que ces éléments peuvent avoir un impact sur la qualité de votre piscine.

Quand doit-on nettoyer nos margelles?

Nous vous conseillons de les nettoyer régulièrement, notamment quand vos margelles commencent à faire apparaître des tâches, des saletés ou de la mousse. Il est préférable de s’en occuper : 

  • Après l’hiver à cause de l’hivernage de votre piscine
  • Après l’été à cause de la grosse utilisation de votre piscine

Remarque : n’utilisez pas de produits glissants sur vos margelles pour une question de sécurité !


Nos conseils pour les margelles en bois 

Les margelles en bois sont les plus utilisées pour les margelles. Elles sont connues pour leur côté nature et cosy. C’est la bonne solution pour intégrer votre piscine à votre jardin.

Entretenir vos margelles en bois va vous permettre qu’elles ne virent pas au gris ! Nous vous conseillons de nettoyer vos margelles en bois au minimum deux fois par an, avec un jet d’eau et des produits adaptés au bois. Nous vous conseillons d’utiliser des brosses non métalliques pour ne pas endommager le bois. 

Pour que vos margelles brillent, il est préférable d’appliquer un dégraisseur. Pour que votre bois soit protégé, appliquez du satureur

Remarque : Évitez d’utiliser du vernis pour le bois, il a tendance à ne pas le laisser respirer. 


Nos conseils pour les margelles en pierre 

Comme les margelles en bois, la pierre est une des margelles les plus utilisées. Le point positif des margelles en pierre c’est qu’il est facile de les entretenir.

Nous vous conseillons de nettoyer régulièrement avec de l’eau et du savon, mais vous pouvez toujours utiliser des produits pour le sol.

Vous pouvez utiliser, dans certains cas, des nettoyeurs à haute pression pour éliminer toutes les tâches. Cette solution est quand même peu économique, car elle utilise beaucoup d’eau. 

Pour renforcer la protection de la pierre, vous pouvez utiliser des produits imperméabilisants au printemps ou encore des produits antifongiques.

Remarque : Éliminez tous les produits acides, cela pourrait dégrader la pierre.


Nos conseils pour les margelles en composite 

Ces margelles sont les plus faciles à entretenir ! Nous vous conseillons de les nettoyer avec de l’eau et des produits nettoyants

Remarque : Il est déconseillé, au contraire des margelles en pierre, d’utiliser un jet d’eau à haute pression ! 


Et vous, avez vous des conseils pour l’entretien de vos margelles ?



Préparez votre piscine pour votre départ en vacances

Vous avez décidé de quitter votre belle piscine pour partir en vacances quelque temps ? Il va falloir préparer votre piscine de votre départ. Avec les chaleurs d’été, votre piscine a besoin d’être chouchoutée, par vous ou quelqu’un de confiance en votre absence. Si vous voulez éviter que votre piscine frôle la catastrophe, il faudra impérativement nettoyer votre piscine au moins une fois par semaine !

Vous pouvez laisser votre piscine aux mains d’experts comme par exemple une société spécialisée dans le traitement des piscines ! Vous allez pouvoir voir avec eux quels sont les besoins et les interventions à faire pendant votre absence. 

Il est également possible de choisir des traitements automatiques pour votre piscine ! 

Pour vous, nous avons préparé quelques actions à mettre en place avant et après votre départ en vacances pour une piscine sans surprise ! 

Ce que je dois faire avant mes vacances

Pour minimiser les risques d’une eau verte et pleine de bactéries, nous vous conseillons de nettoyer en profondeur votre piscine ! Éliminez le sable, les cailloux, les impuretés. Tout ce qui pourrait nuire à une eau saine et claire. 

Vous allez devoir astiquer vos parois et la ligne d’eau et n’hésitez pas à activer votre robot aspirateur ! Ne négligez pas votre skimmer et votre filtre

Suivez en direct les données et les conseils que Flipr vous indique via l’application ! 

Remarque : Il est préférable de monter votre niveau d’eau jusqu’au skimmer (à cause de l’évaporation de l’eau avec la chaleur)

Ce que je dois faire lors de mon départ 

Afin que votre piscine se salisse moins rapidement, nous vous conseillons de la bâcher ! Cela évitera à votre piscine d’être remplie de feuilles mortes, de poussières ou encore d’insectes, mais aussi de limiter l’évaporation de l’eau ! 

Même si votre piscine ne sera pas utilisée pendant ce temps-là, nous vous conseillons de laisser votre filtration en marche mais de réduire ce temps de moitié. 

Il est préférable d’utiliser des blocs de chlore à diffusion lente pour que le traitement dure un peu plus longtemps (pendant que vous êtes absents).

Ce que je dois faire à mon retour 

Ca y est les vacances sont finies, il est l’heure de s’occuper de nouveau de votre piscine ! Il va falloir la nettoyer efficacement ! Le bassin, les filtres, tout doit y passer ! 

Ce qui est une bonne chose, c’est que vous avez pu suivre l’état de votre piscine grâce à l’application Flipr ! Vous avez pu voir l’évolution de votre pH par exemple, et donc vous savez quoi faire ! 

Lorsque tout est fait, vous pouvez replonger de bonheur dans votre piscine !

Remarque : Si vous trouvez que votre eau est toujours trouble après votre intervention, alors il va surement falloir employer la manière forte : traitement choc !


Et vous, avez-vous des conseils ?

On vous attend en commentaire !



L'impact de la météo sur votre piscine

Et si on vous révélait que la météo pouvait avoir un réel impact sur votre eau de piscine ? Peu de personnes le savent, et pourtant les conditions météorologiques peuvent être à l’origine de plusieurs problèmes comme les eaux troubles ou encore les dépôts de calcaire dans votre piscine.

C’est pourquoi, Flipr a choisi de révéler tous les secrets de la météo, afin que vous puissiez gérer votre piscine convenablement !

Le soleil 

Quand on pense à l’été on pense directement à la chaleur, et au soleil ! C’est le meilleur moyen de chauffer son eau et de profiter des baignades agréables. Malheureusement, cela peut entraîner une évaporation de l’eau et donc la baisse du niveau de votre bassin ! De plus, la chaleur favorise la multiplication des bactéries dans l’eau ! 

Nous vous conseillons de rester vigilants aux fortes chaleurs, surtout en période de canicule ! 

Nos solutions : Nettoyez fréquemment vos parois, bâchez votre piscine lorsqu’il n’y a personne et utilisez une filtration efficace additionnée d’un robot nettoyeur ! 

La pluie 

Ah la saison des pluies… Il faut faire attention ! Entre la pollution, les sels minéraux et les microorganismes, c’est très facile de se retrouver avec une eau trouble ou encore verte

Nous vous conseillons de protéger un maximum votre piscine quand elle n’est pas utilisée, pour limiter les dégâts ! 

Nos solutions : Entretenez une relation de confiance avec votre bâche ! N’hésitez pas à suivre les données que Flipr Start vous transmet, afin que vos taux soient bons (notamment celui du pH).

Le vent 

Qui dit vent, dit baisse de la température de l’eau mais aussi des impuretés qui se déposent ! Entre le pollen, les feuilles, les insectes, on est servis ! Ces petites choses vont altérer la filtration de l’eau de votre piscine.

Nos solutions : Essayez de suivre votre bassin au moins une fois par semaine, via votre application Flipr, mais aussi munissez vous de votre meilleure bâche pour limiter les dégâts.

Le froid

On le sait tous, le froid et les piscines ne sont pas les meilleurs amis du monde. Le froid endommage la structure et les parois de votre piscine, c’est pourquoi on vous conseille toujours de bâcher et d’hiverner votre piscine en saison froide ! 

Nos solutions : Hiverner votre piscine avec des produits spéciaux, laissez pourquoi pas Flipr en mode hivernage et surtout suivez nos indications juste ici !


Piscine au chlore ou au brome : que choisir ?

Vous souhaitez faire construire votre piscine mais vous ne savez pas encore quel traitement choisir? Découvrez ici les tops et flops de ces deux modes de traitement!

Pourquoi choisir le chlore ?

Le chlore est le désinfectant le plus populaire grâce à son rapport qualité/prix. En effet, il a tendance a être très puissant sans être très onéreux. Le chlore appartient à la famille des halogènes qui sont très efficaces comme oxydants et désinfectants.

Avantages :

  • Excellent pouvoir antibactérien et algicide
  • Facile à utiliser. Pour cela, il suffit de placer le chlore dans le skimmer
  • Économique
  • Se trouve facilement dans les magasins spécialisés mais aussi dans les grandes surfaces
  • Il existe différents types de chlore: stabilisé ou non stabilisé
  • Il existe différentes formes de chlore: galets, liquide, poudre

Inconvénients :

  • C'est Irritant pour les yeux, les muqueuses et la peau
  • Provoque une forte odeur
  • Doit être manipulé avec précaution. Attention ! Toujours conserver hors de portée des enfants
  • Doit être conservé dans un endroit sec

Comment traiter ma piscine avec du chlore ?

Ce désinfectant peut se présenter sous la forme liquide, en galet, de pastilles ou encore en granulés. Il est conseillé de placer le traitement directement dans votre skimmer pour qu’il puisse agir efficacement. 

Pour suivre si votre taux de chlore est le bon, il suffit de regarder sur votre application Flipr. A chaque fois qu’il faudra agir, l’application vous le notifie.

Pourquoi choisir le brome ?

Le brome est beaucoup moins utilisé que le chlore. Ce traitement appartient à la même famille chimique que le chlore (halogène).

Avantages :

  • Doux et inodore : composition avec des matières organiques qui sont totalement inodores et inoffensives pour les baigneurs
  • Pas besoin de rajouter un stabilisant (produit permettant de maintenir l’action du chlore en présence du soleil)
  • L’efficacité ne dépend ni du taux de pH ni de la température. Il conserve ses propriétés désinfectantes pour un taux de pH ou des températures élevées le rendant idéal pour traiter les eaux chaudes

Inconvénients :

  • Coût important. Celui-ci a un prix 40 % plus élevé que celui du chlore. De plus, c’est un produit qu’il faut manipuler avec grand soin et beaucoup de prudence étant donné qu’il est 
  • Très corrosif. Il faut donc le manipuler avec précaution
  • Nécessite souvent d’un brominateur (appareil servant à diffuser le brome) pour agir efficacement surtout s’il est utilisé sous forme de pastille.

Comment traiter ma piscine avec du Brome ?

Il est recommandé d’utiliser le brome avec un brominateur, qui va permettre une meilleure diffusion du produit. 

Il est possible d’associer d’autres produits avec le brome (ex : traitement algicide pour renforcer son efficacité, traitement à l’oxygène pour prolonger l’action du brome) 

 

Maintenant, c’est à vous de décider !


Remplir sa piscine avec de l'eau de pluie

Avoir une piscine, c’est voir sa consommation d’eau qui monte en flèche… Et si on essayait de trouver des solutions pour alléger nos factures ? Récupérer de l’eau de pluie pourrait être la solution idéale ! Une solution économique mais aussi écologique, ça donne envie de s’y intéresser ! 

Les avantages de récupérer l’eau de pluie 

Faire des économies

Remplir sa piscine nécessite une quantité importante d’eau, ce qui représente des coûts importants. Le fait de récupérer l’eau de pluie vous permettra d’alléger vos factures d’eau ! 

Faire attention à l’environnement

Récupérer l’eau de pluie pour remplir votre piscine c’est un bon moyen de moins dépendre du réseau public et donc de répondre à ses propres besoins d’eau

Bénéficier d’aides financières

Pour l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie, l’Etat peut vous offrir des aides financières. De plus, c’est une solution de valoriser le prix de son habitation.

Comment procéder à la récupération et au remplissage ?

Et non, “l’eau du robinet” n’est pas la seule solution pour remplir sa piscine ! L’eau de la pluie peut être une alternative ! Seulement, comment procéder ?

Selon votre type de maison et vos conditions météo, votre système de récupération d’eau peut varier. En effet, il est judicieux de calculer au préalable la surface de votre toit et vos besoins en eau

On vous conseille d’installer des cuves de récupération d’eau de pluie enterrées en béton afin de réguler le pH de la pluie (qui est souvent plus acide). Cette solution va vous permettre de gagner de la place car les cuves ne seront pas visibles et donc facilement dissimulables.

Vous pouvez toujours opter pour des cuves extérieures, qui sont plus économiques et plus faciles à installer.

Quels sont les traitements à effectuer pour une piscine à l’eau de pluie ?

Certes l’eau de pluie est plus douce que l’eau du robinet, mais il faut faire attention car elle est plus acide ! De plus, l’eau de pluie a tendance à contenir pas mal de poussière et d’impuretés ce qui pourrait provoquer une eau trouble ou encore la création d’algues.

Pour palier à ça nous vous donnons quelques conseils

  • Faire une analyse complète de l’eau de pluie : cela vous permettra de connaître la composition et donc de traiter idéalement cette eau avec les produits adéquats. 
  • Activer la filtration pour le remplissage : le but est d’évacuer les débris et impuretés et de traiter l’eau avec du chlore ou encore des produits algicides (pour tuer les algues).


Tout savoir sur le pH

Le pH est un élément très important de la qualité de l’eau de votre piscine. Pour les scientifiques, c’est le potentiel Hydrogène, en d’autres mots, ce qui indique l’acidité de votre eau.

Une eau acide, c’est quoi ? 

Le pH est mesuré sur une échelle de 0 à 14, on peut dire qu’une eau est neutre (idéale pour la baignade) lorsque cette mesure est à 7. Vous devez donc avoir pour objectif de maintenir votre pH entre 7 et 7,4 , pour pouvoir vous baigner en toute sécurité (sans risque de brulures et autres dommages corporels).

De quoi dépend mon taux de pH ? 

Le pH dépend en grande partie, de deux facteurs :

  • La dureté de l’eau, c’est à dire sa teneur en calcaire. Cet indicateur peut varier d’une région à l’autre. Par exemple, plus l’eau est calcaire, plus son pH augmente.
  • Des produits de traitement de l’eau que vous utilisez. En fonction de leur qualité et de leur marque, ils peuvent avoir un impact différent sur le pH de votre bassin.

Le pH ça sert à quoi ? 

Le pH conditionne l’efficacité des traitements que vous mettez dans votre eau. Il influence donc la qualité de l’eau de votre piscine et son équilibre.

Un mauvais pH, quels sont les dangers ? 

Les dangers d’un mauvais pH sont nombreux :

  •  Dangers pour la peau, comme des irritations ou brûlures. Ces irritations peuvent également être oculaires.
  • La couleur de l’eau peut virer au vert, ce qui signifie que votre eau a tourné. Dans ce cas, pas de panique nous avons la solution pour vous.
  • La création de calcaire et l’apparition d’algues sont également liées à un mauvais taux de pH, alors oui l’aventure c’est bien, mais se baigner dans un marécage c’est un peu moins sympa.
  • L’altération de l’équipement de votre piscine, notamment le système de filtration, le revêtement …

On arrête de vous faire peur, vous l’avez compris le pH de votre piscine est très important.

Mon pH n’est pas bon, qu’est ce que je fais ?! 

Si votre pH est inférieur à 7, vous pouvez utiliser des pastilles de pH + pour stabiliser et ramener votre indicateur au bon taux.

Dans le cas inverse, vous devez utiliser des pastilles de pH – qui vont rééquilibrer l’eau de votre bassin.

On évite de vider entièrement le pot dans sa piscine, et on y va par petites doses. Attendez quelques heures, le temps que le produit agisse pour reprendre les mesures et éventuellement réajuster les doses. Référez vous au mode d’emploi qui sont, la plupart du temps de très bon conseil.

Comment mesurer le pH de ma piscine ?

Plusieurs méthodes pour mesurer le pH de sa piscine. Vous pouvez d’abord employer la méthode traditionnelle, en mesure le pH de votre bassin grâce à des gouttes, bandelettes ou pastilles. Ces types de mesures restent néanmoins très peu fiables et surtout trop aléatoires.

Vous pouvez également utiliser Flipr, l’objet connecté pour votre piscine. Il vous permet de mesurer de façon très précise le taux de pH de votre piscine, sans pour autant vous embêter à faire ces mesures vous-même. Vous recevrez directement toutes les données concernant votre pH ainsi que des conseils pour le maintenir à un taux idéal sur votre application mobile.


Les pannes fréquentes d’une pompe de piscine

La filtration de votre piscine ne s’effectue pas correctement ? Vous entendez un bruit inhabituel lorsque vous vous baignez ? La pompe de votre piscine a peut-être un problème. Ainsi, nous vous donnons toutes les solutions aux pannes de pompe les plus récurrentes.

Quelles conséquences pour une panne de pompe ?

Une panne de pompe entraine la paralysie de la totalité du circuit de filtration.

La filtration n’étant plus assurée, l’eau n’est donc plus nettoyée. Elle devient alors stagnante et la qualité de votre eau va être rapidement altérée. Vous devez donc agir et vite !

Les symptômes d’une pompe en panne :

La pompe émet un bruit inhabituel :

Vous vous baignez paisiblement et là vous entendez un bruit étranger. Ce bruit provient apparemment de votre pompe à eau. Si vous êtes dans cette situation, alors c’est que votre pompe présente un dysfonctionnement.

Solution : Vous n’avez pas d’autre choix que de contacter un professionnel. Pour lui permettre de trouver rapidement la nature de la panne, vous pouvez déterminer la nature du bruit. Le bruit que vous entendrez guidera son intervention.

L’eau ne circule plus dans la pompe :

Votre pompe peut être désamorcée. C’est-à-dire que la pompe aspire de l’air, et qu’elle tourne sans eau. Par exemple, le désamorçage peut-être lié :

  • Votre niveau d’eau est trop bas.
  • Le robot de nettoyage fixé à une vanne d’aspiration et qui aspire l’air.
  • Un mauvais nettoyage du préfiltre.

Solution : Dans ce cas, vous devez au plus vite réamorcer la pompe à eau avant de causer d’importants dommages. Attention, les vannes d’aspiration doivent toujours être manipulées avec délicatesse et surtout quand le système de filtration est éteint.

La pompe fuit :

Les fuites au niveau de la pompe ont souvent lieu au niveau du couvercle ou des raccords.

Solution : Il faut donc resserrer les raccords ou le couvercle. Si la fuite continue, vous pouvez renouveler le joint du couvercle pour assurer une parfaite étanchéité.

Arrêt brutal de la pompe :

L’arrêt est probablement dû à une surchauffe de l’appareil. En effet, les pompes sont munies d’un système de sécurité, sous forme d’interrupteur thermique. Cette sécurité coupe automatiquement l’appareil lorsqu’il surchauffe.

Solution : Vérifiez que rien n’obstrue les voies d’aération et de ventilation de la pompe. Si elles sont bouchées, dégagez-les pour faire redescendre la température de la pompe. Afin d’éviter que ce problème ne se reproduise, veillez toujours à laisser ses voies bien dégagées.


 Piscine au chlore ou au sel, que choisir?

Piscine au chlore ou au sel, que choisir ?

Vous souhaitez faire construire votre piscine mais vous ne savez pas encore quel traitement choisir? Découvrez ici les tops et flops de ces deux modes de traitement!

1. Pourquoi choisir la piscine au Sel?

AVANTAGES :

  • L’utilisation est simplifiée. En effet, Le sel fonctionne avec un électrolyseur, le traitement de l'eau est donc automatisé. Pour le propriétaire, l'entretien est bien plus facile car le réapprovisionnement en sel se fait moins souvent qu'avec les galets désinfectants.
  • Votre santé est mieux protégée. Et oui, le sel est naturel ! Vous n’êtes donc pas confronté aux inconvénients des produits chimiques, comme pour le chlore. En plus, le sel n’a pas d’odeur et ne présente aucun risque d'irritations ou d'allergies pour les yeux et la peau.
  • Plus sécuritaire. Le sel est également intéressant car il ne comporte pas les dangers liés au stockage des produits chimiques. Par exemple, pour la conservation hors de portée des enfants et des animaux, la conservation dans un endroit sec...
  • Respectueux de l’environnement. Là encore, le caractère naturel du sel en fait un traitement écologique et donc ne pollue pas !

INCONVENIENTS :

  • Le niveau de pH de l'eau augmente. En effet, le traitement au sel a tendance à faire grimper le taux de pH. Donc, il est nécessaire que le propriétaire suive régulièrement son niveau pour l'adapter si besoin. Pour cela, notre marque propose le Flipr Start que vous pouvez retrouver juste ici : https://goflipr.com/flipr-start/
  • Attention à l’entretien. Effectivement, le sel s'attaque à l'électrolyseur s'il n'est pas auto-nettoyant ou lavé fréquemment.
  • Température et électrolyseur. C'est-à-dire que lorsque la température de l'eau est inférieure à 16 degrés, l'appareil doit être arrêté car la résistance de l'eau à l’électricité est plus forte (plus l'eau est chaude meilleure est la conductivité).
  • Coût plus élevé. Il est vrai que le traitement au sel a un coût en général un peu plus important que celui au chlore. Toutefois, si le prix du sel est bien moins élevé, c'est l'achat et l'installation de l'électrolyseur (1 500€ en moyenne), qui sont davantage coûteux. En revanche, le rapport qualité / prix considéré est plus intéressant !

2. Pourquoi choisir une piscine au chlore ?

AVANTAGES :

  • Excellent pouvoir antibactérien et algicide
  • Facile à utiliserPour cela, il suffit de placer le chlore dans le skimmer
  • Économique
  • Se trouve facilement dans les magasins spécialisés mais aussi dans les grandes surfaces
  • Il existe différents types de chlore: stabilisé ou non stabilisé
  • Il existe différentes formes de chlore: galets, liquide, poudre

INCONVENIENTS :

  • C'est Irritant pour les yeux, les muqueuses et la peau
  • Provoque une forte odeur
  • Doit être manipulé avec précaution. Attention ! Toujours conserver hors de portée des enfants
  • Doit être conservé dans un endroit sec

Maintenant, c’est à vous de décider !


Chlore stabilisé ou non-stabilisé, que choisir?

Nous vous donnons rendez-vous dans un magasin spécialisé pour piscines, vous trouverez une large gamme de chlores différents. En effet, il existe plusieurs types de chlore dont ceux qui nous intéressent ici, à savoir le chlore stabilisé et non-stabilisé. Mais quels sont les tops et flops de chacun d’entre eux ?

Sachez d’abord que la plupart des chlores vendus dans le commerce contiennent du stabilisant. Dans le cas contraire, cela sera clairement signifié sur la boite en question.

Le Chlore Stabilisé

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un chlore qui contient du stabilisant, autrement appelé acide cyanurique.

Avantages :

  • Le stabilisant présent dans le chlore permet :
    • au chlore d’agir et de se maintenir plus longtemps dans la piscine.
    • de protéger le chlore des rayons UV, étant particulièrement sensible à ces rayons
  • Le chlore stabilisé n’a pas d’odeur

Inconvénients :

Le stabilisant s’accumule dans votre piscine. L’été, les propriétaires de piscine utilisent davantage de chlore donc de stabilisant. Le problème ? Le stabilisant se retrouve en quantité excessive, ce qui entraîne un blocage de l’action désinfectante du chlore. Et si le chlore n’agit plus, et bien gare aux micro-organismes qui se développent ! Et vous vous retrouverez avec une eau verte, sale et sur-stabilisée. C’est pourquoi nous conseillons une vidange d’⅓ de l’eau de votre piscine tous les ans.

La solution : ajouter du chlore non-stabilisé !

Le Chlore Non-Stabilisé

Qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement, c’est un chlore qui ne contient pas de stabilisant !

Avantages :

  • Evite toute possible sur-stabilisation
  • Disparaît complètement au bout de quelques jours
  • Peut être complété avec du stabilisant séparément afin de le doser justement
  • Ne sature pas l’eau de la piscine

Inconvénients :

Le chlore non-stabilisé n’est pas protégé par du stabilisant. Il se dégrade donc sous l’effet des rayons UV.

Vous n’avez plus qu’à choisir !