Comment choisir sa pompe à chaleur ?

Pour un confort à petit prix, la pompe à chaleur c’est “the good idea” !  Maîtrisez la température de votre piscine en respectant l’environnement.

A quoi sert la pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est un équipement de chauffage à énergie renouvelable.

Elle prélève les calories présentes dans un milieu naturel tel que l’air, l’eau ou la terre et les transforme en chaleur.

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

Il existe 3 principaux types de pompe à chaleur :

  • La pompe à chaleur Air/Air (Extrait dans l’air et réinjecté dans l’air). Elle réversible et est idéale pour les chauffages à convecteurs électriques.

  • La pompe à chaleur Air/Eau (Extrait dans l’air et réinjecté dans un réseau d’eau). Elle peut être réversible si elle est installée sur un plancher chauffant et est efficace pour les chauffages ne dépassant pas les 55°C. L’installation de cette pompe à chaleur nécessite l’intervention d’un professionnel.

  • La pompe à chaleur Eau/Eau (Extrait dans un réseau d’eau et réinjecté dans un réseau d’eau). L’avantage de cette pompe à chaleur est que la variation de la température du sol est moins variable que celle de l’air. Mais son coût est important et nécessite une grande surface de terrain.

La pompe à chaleur utilisée pour les piscines est généralement la Air/Eau.

Quel est l’intérêt de la pompe à chaleur pour ma piscine ?

La pompe à chaleur permet de régler la température de l’eau de votre piscine afin d’en profiter au maximum selon votre convenance, à tout moment de l’année.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur pour piscine ?

  • Installation et utilisation faciles
  • Faire des économies ! La pompe à chaleur ne consomme que très peu d’électricité
  • Écologique (dite à énergie renouvelable)
  • Fiable et performant

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur pour piscine ?

  • Le coût d’achat (à partir de 500€)
  • Le niveau sonore, comparable au bruit des climatisations
  • Le temps de chauffe de votre piscine
  • L’utilisation dépend de la température extérieure (il est nécessaire que la température extérieure soit élevée pour que la pompe à chaleur puisse correctement chauffer votre piscine)


Tout savoir sur la dureté

La dureté de l’eau, c’est un peu la cause de tous vos problèmes si elle n’est pas bonne. Il est donc très important de veiller au maintien de la dureté. La dureté de l’eau est aussi appelée Titre Hydrotimétrique (TH). C’est l’indicateur de minéralisation de l’eau.

De quoi dépend la dureté de mon eau ?

Plusieurs facteurs jouent sur la dureté de l’eau. Votre localisation peut avoir par exemple une incidence sur la dureté de l’eau.

Pour savoir si dans votre région l’eau est « dure », on vous propose un petit test : allez vous laver les mains. Si votre savon ne mousse pas ou très peu c’est que votre eau est dure ! Alors ça mousse ?

La dureté de l’eau dépend enfaite de la quantité de calcium et de magnésium. Si votre eau est « dure »,  la présence de ces minéraux est trop importante. Dans le cas contraire, votre eau sera qualifiée « d’eau douce ».

Comment je la mesure ?

Vous devez savoir que le taux idéal de TH est compris entre 15 et 20. Munissez vous de languette spéciales, ou rendez-vous chez votre pisciniste.

Quelles conséquences?

Une eau « dure » peut avoir des conséquences sur votre piscine mais surtout sur votre santé.

Elle est la principale responsable de la création du tartre dans votre piscine. Le tartre peut entrainer la formation de taches grises/blanches dans votre piscine. La dureté de l’eau peut être la cause d’une eau trouble. Elle réduit l’efficacité de vos appareils, par exemple elle nuit à votre système de filtration.

Une eau « dure » peut entrainer de forte irritations des yeux et de la peau.

Attention ! A l’inverse, une eau trop « douce », c’est à dire faible en minéraux est corrosive. La présence d’eau « douce » peut attaquer les parois du bassin mais aussi les canalisations.

Comment j’améliore mon indicateur de dureté de l’eau ?

Il est assez facile d’augmenter la dureté de l’eau, en utilisant du carbonate de calcium. C’est un produit vendu dans le commerce, et accessible. On fait toujours bien attention au dosage ! Le but n’étant pas de se retrouver avec une eau trop dure.

Lorsqu’on souhaite descendre la dureté de l’eau c’est une autre affaire. Vous devez d’abord l’adoucir grâce à un adoucisseur d’eau et des résines. Ce dispositif est coûteux et contraignant. Surveillez la dureté de l’eau et vous éviterez ce type de problème. On ne vous le dit jamais assez, vaut mieux prévenir que guérir!


Comment choisir son abri de piscine ?

Les abris de piscine sont de plus en plus prisés de par leurs nombreux avantages. Sécurisants, ils permettent de chauffer l’eau et ainsi de prolonger la saison des baignades. Ils facilitent l’entretien et le nettoyage de votre piscine car réduisent le dépôt de saletés dans le bassin.

Quels sont les abris de piscine disponibles ?

Il existe plusieurs types d’abris :

  • les auvents
  • l’abri de piscine rideau (ou volet de piscine)
  • l’abri de piscine coulissant (s’ouvrant dans les deux sens)
  • l’abri de piscine télescopique (s’ouvrant dans un seul sens)
  • l’abri de piscine escamotable (permettant l’ouverture d’une partie de ses modules)
  • l’abri de piscine fixe

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son abri piscine ?

  • la hauteur
  • l’intégration dans l’environnement
  • l’installation sur le bassin
  • la manipulation des panneaux
  • la fiabilité de la structure

Qu’en est-il de l’ouverture des abris de piscine ?

Les abris peuvent être fixés ou bien mobiles (tels que les abris sur rails). Ils peuvent être bas ou hauts.

Il existe différentes ouvertures possibles des abris :

  • systèmes sur glissières permettant la coulisse des panneaux les uns sur les autres
  • systèmes à basculement

Les ouvertures peuvent être :

  • télescopiques
  • sur charnières
  • manuelles ou motorisées,
  • partielles ou totales.

Attention, il y a des conditions ou critères à respecter pour l’installation des abris de piscine. Voici quelques exemples :

  • Y a-t-il une surface de dégagement suffisante pour entreposer les modules afin de découvrir totalement la piscine ?
  • La margelle ou la terrasse permet-elle la pose de rails ?
  • Où placer l’accès habituel ?
  • Y a-t-il des vents dominants ? Vérifier leur direction
  • L’abri doit-il être équipé d’une sécurité enfant ?


Calculer le volume d'eau de sa piscine

Calculer le volume d’eau dans sa piscine permet de mieux doser vos produits et donc d’être plus efficace dans l’entretien de votre piscine. Nous sommes donc là pour vous aider à trouver le volume de votre piscine pour la traiter efficacement !

Avant toute chose...

Avant de passer aux calculs à proprement parler, il faut savoir que la profondeur moyenne du bassin doit être réduite de 10 cm car le niveau de l’eau ne remonte pas jusqu’à la margelle. Sachez aussi qu’il est préférable d’arrondir le volume d’eau au chiffre supérieur.

Ici, nous vous proposons des calculs simplifiés et approximatifs.

Les calculs

  1. Calculer la profondeur moyenne:

Profondeur moyenne = (profondeur maximale – profondeur minimale)/2

  1. Calculer le volume d’eau de la piscine (en m3):

  • Piscine carrée ou rectangulaire : Longueur x Largeur x Profondeur moyenne
  • Piscine ovale : Grande Longueur x Grande largeur x Profondeur moyenne  x 0,89
  • Piscine ronde : Diamètre x Diamètre x Profondeur moyenne x 0,78
  • Piscine forme libre : Grande Longueur x Grande Largeur x Profondeur moyenne x 0,85

Vous avez toutes les clés en main pour connaître le volume d’eau de votre  piscine !  A vos stylos !


Chlore, pH, gestion de sa piscine, dans quelles situations utiliser Flipr ?

Chlore, pH, gestion de sa piscine, dans quelles situations utiliser Flipr ?

Pour la saison 2019 et en ce début d’été caniculaire, certains d’entre vous vont encore perdre du temps avec leur piscine, entre les analyses, l’eau qui tourne… et les mauvais dosages de produits. Nous avons donc souhaité, à travers cet article de blog, vous aider à comprendre comment l’objet connecté Flipr peut vous assister et rendre l’entretien de la piscine moins contraignant !

 

Lire la suite


Entretenir un spa pour les nuls

Entretenir un spa pour les nuls

Vous venez d’acquérir votre tout nouveau spa, vous allez pouvoir vous détendre en vous faisant masser par de fines bulles … la chance ! Nous vous donnons les 3 éléments clés pour profiter d'une eau d’excellente qualité dans son spa.

Lire la suite


Une piscine qui sent le chlore est une piscine sale

Une piscine qui sent le chlore est une piscine sale

On connait tous cette odeur désagréable de chlore qui nous brûle les narines. Contrairement aux idées reçues, plus une piscine sent le chlore, moins elle est désinfectée. On évite donc de se baigner lorsqu’une très forte odeur de chlore se dégage du bassin.

Cette odeur provient des chloramines, qui sont des molécules créées en réaction à la rencontre du chlore, et des matières organiques (salives, sueurs, cosmétiques…). Ces chloramines sont odorantes, et dégagent des gaz , appelés trichloramines, qui sont surtout toxiques si elles dépassent 0.3 mg/m3!

Lire la suite


STOP LES MOUSTIQUES AUTOUR DE MA PISCINE

STOP LES MOUSTIQUES AUTOUR DE MA PISCINE

Ca y est, c’est l'arrivée de la saison des piqûres et des démangeaisons. Avec le retour des beaux jours, les moustiques font leur apparition et on ne peut pas vraiment dire qu’ils nous aient manqué. On est d’accord avec vous, rien n’est plus désagréable que de se faire dévorer pendant qu’on s’amuse dans sa piscine. On vous donne donc des conseils pour que les moustiques ne soient plus invités lors de vos baignades.

Lire la suite


Comment améliorer la filtration de sa piscine ?

La filtration de sa piscine est le traitement primordial de votre piscine, elle permet de nettoyer l’eau du bassin et de retirer tous les éventuels déchets présents dans l’eau de votre piscine.

Lire la suite


Comment obtenir une eau cristalline pour votre piscine ?

On en rêve tous ! Une eau cristalline pour se baigner et profiter de sa piscine. Après avoir optimisé la filtration de votre eau, c’est le moment de l’équilibrage de l’eau et des traitements de chocs. On vous donne les 3 clés d’une eau limpide.

Une eau équilibrée

L’équilibrage de l’eau c’est le passage incontournable à la remise en route de sa piscine. Analysez donc minutieusement les taux de pH, TAC et TH. Le moindre dysfonctionnement de chacun de ses indicateurs peut avoir une répercussion importante sur l’efficacité du traitement, le confort lors de la baignade, et peut entrainer une surconsommation de produits chimiques.

Un traitement de choc

On désinfecte sa piscine de tous les microbes, algues et autres bactéries ! Une seule solution, le traitement de choc. Vous allez donc augmenter, considérablement et ponctuellement, la concentration de produits désinfectants dans votre piscine. Pour cela, pas besoin de jouer au chimiste, vous trouverez des solutions toutes prêtes dans le commerce. Après ce traitement votre eau sera assainie et propre.

On éradique les dépôts de calcaire

La présence de calcium dans l’eau engendre la formation de dépôt de calcaire partout dans votre piscine ( ligne d’eau, filtre, parois…). Alors non, vous ne pouvez pas supprimer le calcium de l’eau, mais vous pouvez bloquer la création de calcaire dans votre bassin. Nous vous conseillons donc d’utiliser un séquestrant qui réduit la cristallisation du calcium et donc la formation de calcaire.

Vous n’avez plus qu’à enfiler votre maillot, et vous pourrez vous baigner dans une eau translucide, on se croirait presque aux Bahamas non ?